Noël au Danemark

 
   

Noël est une fête tout à fait particulière au Danemark. C’est le moment de l’année où il fait nuit à partir de 3 heures l’après midi. Autant dire que décembre est un mois sombre. Alors tout est fait pour réchauffer l’atmosphère, on illumine les rues, les maisons et les appartements. On allume des bougies plus qu’à l’ordinaire :

la bougie calendrier, allumée chaque jour du premier décembre jusqu’au soir de Noël le 24, ajoute sa lueur à celles décorant la table et le salon, la couronne  de l’Avent avec ses 4 bougies dont une est allumée le 4e dimanche avant Noël, puis deux le 3e et ainsi de suite,

les bougies de la Sainte Lucie, fêtée le 13 décembre surtout dans les écoles. Datant de l’époque d’une Scandinavie catholique, cette fête tombait le jour le plus court de l’année selon le calendrier julien. Elle était donc aussi symbole de la lumière qui revient après les longues nuits d’hiver. C’est certainement l’une des raisons pour lesquelles la fête a été conservée après la Réforme.

D’autres traditions comme le calendrier de l’Avent sont maintenant ‘adoptées’ un peu partout. Ce calendrier, supposé faire patienter les enfants jusqu’à Noël, comportait à l’origine 24 fenêtres dont l’ouverture faisait apparaitre citations et illustrations religieuses. Mais aujourd’hui les chocolats et les petits cadeaux ont plus de succès que les images pieuses !

La vieille tradition des lutins, les ‘nisse’, qui se cachent toute l’année dans les greniers, réapparait en décembre. Les enfants leur apportent un bol de riz au lait dont ils se régalent. Aux origines de la légende, ces lutins étaient les protecteurs de la ferme. Bienveillants, ils pouvaient être aussi facétieux. De petite taille ils avaient la force d’un géant.

La veillée de Noël se passe comme dans beaucoup d’autres pays.  Un repas très populaire inclut le canard rôti, farci de pommes et de pruneaux, servi avec une sauce brune et accompagné des pommes de terre caramélisées et de choux rouge aigre-doux. Le dessert est le célèbre ‘risalamande’, un riz au lait allégé avec de la crème fouettée, parfumé à la vanille, auquel on ajoute des amandes hachées sauf une qui est laissée entière. Celui qui la trouve gagne un cochon en massepain ou un petit cadeau. Après le dessert c’est la danse autour du sapin en chantant des chants traditionnels. Et enfin, c’est la distribution des cadeaux entassés sous l’arbre de Noël.