Bededag

Le Jour de Prière

 

Hans Bagger, Évêque de Roskilde 1675 - 1693

Historique

 

Ce jour de jeûne et de prière, le quatrième vendredi après Pâques (le 8 mai cette année), a été initié par Hans Bagger, Évêque de la ville de Roskilde de 1675 à 1693. Il avait alors instauré 3 jours fixes de jeûne et de prière. Le 'Store Bededag', le Grand Jour de Prière, a été étendu officiellement à tout le Danemark et en particulier à Copenhague par le roi Christian V, le 27 mars 1686.

Le jour précédent le 'Bededag', les commerces devaient être fermés, les auberges notamment, dès que retentissaient les cloches des églises, une manière de s'assurer que les gens arrivent à l’heure à l’église le lendemain matin. 

Le jour-même du 'Bededag', il était interdit de travailler, de jouer, de voyager. etc. Concernés par cette interdiction, les boulangers ont pris l'habitude au 18e siècle de  préparer la veille un pain de froment, le 'hvedebrød', que l'on pouvait alors consommer le jour de prière.

Aujourd’hui

 

C'est ainsi qu'est née la tradition toujours bien vivante de cuire du pain la veille du 'Bededag' pour le consommer tout chaud sorti du four. On peut aussi l'acheter dans les bonnes boulangeries qui maintiennent la tradition.

Aujourd'hui, si le 'Bededag' est toujours un jour férié, jeûne et prière sont en général peu observés, les activités étant  plutôt tournées vers les cérémonies de la Confirmation.

 

Marc Le Devendec

 

Source : http://www.historie-online.dk/