Le système des retraites au Danemark

Luc De Visme


L'âge de la retraite

L’âge officiel de la retraite au Danemark est de 65 ans et sera repoussé progressivement à 67 ans à partir de 2024.

La retraite anticipée

 

À partir de 60 ans, il est possible de prendre une retraite anticipée (efterløn) à condition d'avoir cotisé à une caisse de retraite pendant 25 ans au moins.

 

Pour encourager des départs plus tardifs, un 'bonus' de 20% est octroyé si l'on quitte à 62 ans et, si l'on attend l’âge légal de la retraite  (65 ans), une prime supplémentaire, non imposable, relativement importante, est perçue. Elle correspond à environ deux ans de préretraite.

De ce fait, la plupart de ceux qui peuvent continuer jusqu’à 65 ans le font. Il faut toutefois noter qu’il y a pratiquement plein emploi au Danemark, le chômage dépassant à peine 4%.

 

Le système de retraite danois comprend:

 

- une retraite d’état universelle (Folkepension), correspondant à la retraite Sécurité Sociale en France,

- des retraites complémentaires professionnelles (la cotisation est un pourcentage du salaire),

- des retraites privées (cotisation individuelle auprès d’un établissement financier spécialisé).

La retraite d'État universelle

(système de répartition, financé par l'impôt)

Elle est perçue par toute personne ayant vécu au Danemark pendant au moins 40 ans entre les âges de 15 ans et 65 ans. Pour une durée inférieure à 40 ans, le montant varie proportionnellement au temps passé dans le pays. Cette règle est aussi valable pour les étrangers.

On remarquera qu’il n’est pas nécessaire d’avoir travaillé pour toucher cette retraite d’État. Le montant de base de la retraite (environ 9.000 €/an) est augmenté d’un montant complémentaire équivalent qui prend en compte un revenu éventuel supplémentaire ou celui d’un conjoint. Cette retraite de base n’est en général pas suffisante pour vivre au Danemark mais il s’y ajoute généralement les montants issus d’une retraite complémentaire professionnelle ou privée.

Les retraites complémentaires professionnelles

(fonds obligatoires par capitalisation)

Elles ont été rendues obligatoires, il y a une vingtaine d’année, dans le cadre de conventions collectives couvrant environ 80% des salariés.

Les cotisations sont proportionnelles au salaire, elles sont comprises entre 15 et 18 % du salaire selon que l’on travaille dans le secteur privé ou le secteur public. Ces cotisations sont versées par les employeurs (2/3) et les employés (1/3). Ce sont les caisses de retraites professionnelles qui valorisent l’argent économisé et versent les retraites à l’âge de la retraite de l’employé. Le montant de cette retraite est dépendant du nombre d’années de cotisation. Il est possible de la toucher dès l’âge de 60 ans, le montant versé étant alors moindre.

 

Les employés de l’ État ou des collectivités locales ont un régime de retraite relativement avantageux par contre ils peuvent travailler jusqu’à 70 ans. Mais il faut noter que cette catégorie est en nombre très limité. Ce sont les policiers, les pompiers,.... 

 

Les retraites privées souscrites auprès d’un établissement financier sont un supplément des retraites ordinaires. Souvent ce sont des propriétaires de petites entreprises ou des commerçants qui ne sont pas des salariés qui ressentent le besoin de cotiser pour leur propre retraite.

Fiscalité

Les cotisations versées aux caisses de retraite ne sont pas imposées, seuls les intérêts rapportés par les sommes placées l'étant.

Les sommes perçues durant la retraite sont imposées normalement.


On notera la possibilité donnée  aux retraités  de retarder le paiement de l’impôt foncier à leur commune  de résidence jusqu’au moment de la vente de leurs biens immobiliers. Les somme dues seront alors prélevées sur le revenu de la vente. Cela permet aux personnes âgées de rester dans leur maison le plus longtemps possible au lieu de demander à cette même commune une place dans une maison de retraite à laquelle ils ont naturellement le droit.

 

 

Les Danois sont généralement satisfaits de leur système de retraite. On notera qu'ils ont la possibilité de quitter leur pays et de toucher leur retraite à l’étranger, ce qu'ils font souvent dans les pays où le taux d'imposition est inférieur à celui appliqué au Danemark.

Pour en savoir plus:

http://www.ambafrance-dk.org/spip.php?article498 (Ambassade)

http://www.penst.dk/ (site officiel danois pour les pensions)

 

 

nb. Il n'est pas fait mention ici des versements obligatoires à la caisse 'ATP' en raison des sommes très faibles concernées.